Formulaire d'abonnement
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Copyright © 2019 CatherineMeyss All rights reserved.

Comment garder le moral quand un prospect a tenté de vous embrasser (Voire Plus)

Mis à jour : 3 janv 2019

Comment garder le moral quand un prospect a tenté de vous embrasser (Voire Plus) ou vous harcèle pour un rdv amoureux?


Il était patron d’une chaîne de restaurants, dans ma cible de partenaires potentiels (Partenaires professionnels entendons-nous !). J’avais très envie de le convaincre car son partenariat boosterait incroyablement les ventes de mon secteur. Tout se passait bien, jusqu’au moment où il a attrapé mon visage pour m’embrasser fougueusement (avec la langue bien sur). Je me suis débattue. J’étais outrée. Il m’a dit qu’il avait lu dans mes yeux que j’en avais envie aussi. Je lui ai dit qu’il lisait très mal dans les yeux, qu’au vue de cette situation il serait difficile de travailler ensemble. Il m’a répondu qu’en effet, dans ces circonstances je pouvais déchirer le contrat de partenariat que j’avais signé quelques minutes plus tôt. Je suis remontée dans ma voiture, fière d’avoir échappé à ce traquenard, en colère que des hommes puissent aussi peu respecter des femmes, en rage contre moi même d’avoir sans m’en rendre compte provoquer cette situation, triste d’avoir perdu un contrat, inquiète de savoir comment mon manager allait le prendre. Heureusement que je suis de nature positive, car ce jour-là, les rdvs suivants ont été comme on dit un peu compliqués….(sic)

Je les ai rencontrés, tous les deux, lui et elle sa femme, un rdv classique de prospection. Je les ai trouvés très sympas, le courant est bien passé et il y avait de grandes chances que nous fassions affaires. Je n’ai pas réussi “le One Shot*” (*One Shot = Signature en un rdv pour celles et ceux qui ne connaissent pas le terme). En revanche, j’ai réussi autre chose. A peine sortie du rdv, ma boîte mail a sonné sur mon téléphone. “J’ai adoré notre rendez-vous” Je me suis dit, waouh super il va signer. J’ai lu la suite.“J’espère qu’il y en aura d’autres” Là j’ai commencé à flairer le truc bizarre.Le mail se terminait par : “Quand et où pouvons-nous nous retrouver seul à seul ? J’ai très envie de vous” . J’ai répondu que ce serait impossible, que ma proposition était professionnelle et rien d’autre, que de plus je ne comprenais pas cette proposition alors même que je venais de les rencontrer tous les deux. Sa réponse “Ma femme est d’accord” m’a interloquée un long moment. J’ai reçu ensuite plusieurs mails par jour, jusqu’à ce que je bloque mon interlocuteur. J’ai expliqué cette situation à mon manager. Il a souri, il a dit est-tu sure que tu ne peux pas le signer quand même ? J’ai eu envie de l’étrangler, lui encore plus que le prospect. Il s’est excusé, il a dit qu’il y avait plein d’autres prospects, tant pis pour celui là. On l’a enlevé de mon portefeuille d’affaires potentielles. Je me suis dit “Ce sont des choses qui arrivent, tu t’en sors bien, allez penses à autre chose, tu as des objectifs à atteindre. (Sic)


Bonjour, entrez, le salon est au bout du couloir, installez-vous. J’entends le verrou de la porte se refermer derrière moi, un mauvais pressentiment m’envahit. Il revient dans le salon, me dit qu’il va déménager le lendemain à l’étranger, que j’ai bien fait de venir, qu’il est content de faire ma connaissance et s'assoit à côté de moi, tout à côté, presque sur moi, il attrape mes mains, il va m’embrasser, je hurle, me dégage et fonce vers la porte verrouillée. Je fais surement trop de bruits, il crie aussi, ouvre la porte et me jette sur le palier. Je me dis que commerciale chez les particuliers, c’est dangereux, j’en parle à mon supérieur qui me dit qu’il veut bien m’accompagner quand j’aurai des doutes (C’est sympa), mais que c’est à moi de décider où je fixe mes rdvs ou pas (Comme si une zone géographique définissait la moralité des gens). Je décide ce jour là de ne pas faire de rdvs là où je me sens en danger, d’être plus vigilante et de reprendre au plus vite un sport de combat. Je mets quand même quelques jours à m’en remettre. (Sic)

Il me demande de l’accompagner aux archives, c’est au sous-sol pour me montrer une machine qu’il aimerait que je lui fournisse dans ma prochaine commande. J’espère que la machine en question est dans mon catalogue, j’aimerai beaucoup augmenter mon chiffre avec ce client. Je ne ferai jamais affaire. Dans l’ascenseur, c’est lui qui envisage une autre affaire. Il se colle à moi. Je le frappe, il ne comprend pas, les autres commerciales, mes concurrentes aiment ces contacts rapprochés, je suis dégoutée. Je viens de perdre un de mes plus gros clients, je ne perdrai pas mon estime de moi-même, hors de question que j’accepte un deal qui me dégrade. Mon moral en prends quand même un sacré coup ! (Sic)

Ces situations arrivent, on n’en parle pas assez. Ce sont de vraies brouilleuses de moral, parfois même elles peuvent briser des carrières qui auraient pu être prometteuses, dans tous les cas elles nous pourrissent la vie plus ou moins longtemps en fonction des armes que nous avons pour agir.

CE QUE J’AI TROUVÉ SUR LE WEB

Avant d’écrire cet article, j’ai parcouru le web, pour voir si ce sujet avait été abordé. J’ai trouvé des articles, peu, où on explique quoi faire, quand le prospect tente une approche du type caresse de main ou jambe qui vous frôle lors d’un rdv d’affaires. La meilleure réaction suggérée, celle que j’ai adoptée depuis des années est bien sûr :

De réagir immédiatement en recadrant votre interlocuteur sur les rapports professionnels et non personnels que vous souhaitez entretenir avec lui (ou elle) et d’en profiter pour placer à quel point vous avez un époux ou une épouse merveilleuse (même quand ce n’est pas vrai) et que pour rien au monde vous ne le (ou la) trahirez avec une relation extra professionnelle.

(Petite suggestion pour les commerciaux et commerciales qui se font vraiment beaucoup draguer et qui en ont vraiment assez, achetez-vous une alliance ! )

J’ai trouvé sur le web comment répondre quand on vous drague ouvertement en clientèle :

C’est toujours la même méthode, répondre rapidement “Non merci je ne suis pas intéressée, j’aime mon mari (ou ma femme) et n’ai pas d’autres besoins sur ce plan.”

Je vous recommande fortement d’ajouter “Merci de l’intérêt que vous me portez et merci aussi svp de ne pas insister. Puis-je compter sur vous sur ce point ?” L’attitude idéale est la fermeté. Car une attitude trop timide, du type j’enlève ma main et ne dit rien, peut laisser croire à votre interlocuteur qu’il a toujours une chance.

J’ai aussi trouvé 2 excellentes suggestions :

-N’utilisez que le mail si les échanges dérapent et ne répondez plus par sms.

Envoyez un mail qui indique à votre contact : “Je vous remercie de me contacter par mail pour la suite de nos échanges”. Les mails impliquent plus la personne et si elle vous harcèle par mail quand même, ce sera plus facile à transférer à votre supérieur.

-Refusez les demandes d’amis facebook de vos prospects ou clients sur votre page perso et renvoyez les sur votre page linkedin pour rester dans le professionnel !

CE QUE JE N’AI PAS TROUVÉ SUR LE WEB

Je n’ai pas trouvé sur le web, dans ces situations précises, celles du début de l’article (Où on est clairement dans un début d’agression, n’ayons pas peur des mots), comment fait-on pour retrouver son moral et continuer sa journée ou sa semaine commerciale, avec l’état d’esprit propice à la signature de contrats ?


Parce qu’après ça, votre super état d’esprit de warrior, que j’espère vous avez en général, vient d’en prendre un sérieux coup !?

Comment donc garder votre moral de champion après ce type de mésaventure?

Je vais vous partager mes stratégies après 25 années de terrain, en BtoB ou BtoC. Je vais aussi vous livrer ce que j’ai appris en me spécialisant en coaching dans le domaine des émotions et particulièrement celles des commerciaux.

Si de votre côté, en lisant cet article vous avez d’autres idées, elles sont les bienvenues sous l’article, car nous sommes nombreux et nombreuses à avoir vécu ces situations, alors mutualisons nos solutions ! Ensemble nous allons surement rassembler les meilleures parades.

MES STRATÉGIES

J’applique déjà tout ce qui a été énoncé plus haut et vous recommande vivement de l’appliquer aussi.

Ensuite, votre estime vient de prendre un sacré coup, vous vous sentez peut-être comme de la chair à pâté. Garder pour vous ce qui vient de vous arriver est la pire chose à faire !

La première personne à qui en parler est votre supérieur hiérarchique. C’est son rôle de vous soutenir dans ce genre de situation.

(Petite suggestion pour votre supérieur hiérarchique : Si votre collaborateur, ou votre collaboratrice, vient vous confier un événement comme celui cité plus haut, c’est une marque de confiance qu’il ou elle vous porte. Soyez en digne en l’écoutant avec empathie, sans chercher à minimiser la responsabilité du prospect ou augmenter celle de votre collaborateur ou collaboratrice. Ce serait très maladroit et cela ferait empirer la situation.

Comme dans n’importe qu’elle autre situation de baisse de moral, rappelez à votre collaborateur-trice la confiance que vous avez en lui ou en elle avec sincérité. Il ou elle a besoin de remonter dans l’estime de lui-même ou d’elle même. Rappelez-lui toutes ces situations où vous l’avez trouvé excellent(e). Rappelez-lui tous les rdvs qu’il ou elle a fait sans incident et où les relations sont restées professionnelles, claires, sans ambiguïté. Demandez-lui ses besoins immédiats et aidez-le ou aidez-la à reprendre confiance en l'accompagnant à quelques rdvs si elle ou lui le veut bien.).

Si après en avoir parlé avec votre supérieur, et avoir trouvé des solutions ensemble pour remonter votre état d’esprit, votre énergie reste basse, que l’émotion liée à l'événement revient sans cesse, que vous ressentez de la colère, de la peur ou de la tristesse démesurée par rapport à votre habitude, c’est que l'événement a créé en vous une empreinte émotionnelle. On pourrait imaginer votre émotion comme “coincée” en vous agissant comme un filtre sur le reste de votre vie. La solution existe pour se libérer de cette empreinte, laissez-moi une demande en commentaire, je vous enverrez le process que j’enseigne à mes clients.

Mais je vous suggère de lire le reste avant.

Si vous êtes commerciale ou commercial auprès des particuliers, et que suite à ce genre d’expérience, vous êtes envahi par la peur. Une des premières stratégies que j’ai mise en place pour ma part, à l’époque où j’étais sur le terrain en B to C, pour me sentir sereine, a été de m’inscrire dans un cours de Krav Maga !

Ensuite, à chaque fois que je me présentai au prospect, je me présentai personnellement en indiquant qu’une de mes passions était le self défense, notamment le krav maga. En général ça me permettait de me sentir forte en le disant et je voyais comme mon prospect avait l’air impressionné. C’était plutôt positif pour le début de notre entretien. Je pouvais me centrer sur mon interlocuteur sans peur imaginaire liée à des expériences précédentes.

Maintenant que je me suis spécialisée en coaching des émotions, je me rends bien compte que sans le savoir, j’avais trouvé une stratégie pour limiter ma peur récurrente en rdv chez les particuliers (mon empreinte émotionnelle de peur) qui me permettait de faire émerger un autre sentiment de confiance en début d’entretien (Ce qu’on appelle un ancrage positif).

Il y a cinq situations dans lesquelles vous pouvez être :

Une émotion que vous trouvez négative

Une empreinte émotionnelle négative

Pas d’émotion

Une émotion que vous trouvez positive

Un ancrage émotionnel positif

Les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles sont des indicateurs de besoin lié à un déclencheur interne ou externe. Les empreintes elles peuvent être considérées comme négatives, car elles faussent la lecture normale et essentielle des signaux envoyés par nos émotions.

Pour continuer votre vie, sans que les empreintes liées à cette situation durent et viennent mettre leur grain de sel, il va falloir se détacher émotionnellement de la situation. Comme dit plus haut, je vous enverrai le process pour y arriver si vous me le demandez en commentaire.

Avant cela, je veux que vous adhériez à l’objectif de ce process pour en comprendre l’intérêt.

L’objectif est : Que l’histoire que vous avez vécu existe encore, mais qu’elle n’active plus en vous une émotion et un ressenti physique associé qui perturbe votre journée ou vos futurs rdvs dans la durée.

Attention, nous n’allons pas bloquer vos émotions, ce qui serait contre productif, car votre corps quand on fait cela emmagasine des tensions, crée de nouvelles empreintes qui surgissent à nouveau dans tous les cas plus tard !

Nous souhaitons libérer l'empreinte émotionnelle.

L’émotion a naturellement un flux et un déflux physique qui s’ils ne s'effectuent pas au moment des faits créent une empreinte émotionnelle. Elle s’activera à chaque pensée ou situations proches du sujet qui a déclenché l’émotion initiale.

Pour ne pas créer d'empreinte, il ne faudrai jamais étouffer ou bloquer nos émotions. Malheureusement depuis tout petit, on a plutôt appris l'inverse et pour la plupart d'entre nous, ce sont le plus souvent des empreintes qui s'activent plutôt que des émotions justes et authentiques.

Je fais cet exercice de libération d'empreinte en séance de coaching sur toutes sortes de situations, de l’agression, en passant par la phobie, ou une simple dispute qu’on arrive pas à enlever de sa tête et qui nous pourrit l’existence.

Le connaître est essentiel pour se prémunir de toutes les conséquences des vécus émotionnels traumatisants. Je l’enseigne à tous mes clients.

Quand le flux et le déflux physiques sont passés, il n’y a plus d’empreinte, on se retrouve dissocié de l’expérience et on peut plus facilement trouver des solutions pour avancer.

Dans le cadre d’une affaire professionnelle en cours, si vous devez à nouveau recroiser votre prospect ou votre client, c’est juste essentiel pour ne pas passer des jours ou des nuits à vous demander comment vous allez aborder ce prochain entretien. Libéré(e), vous pourrez par exemple, téléphoner à votre contact, avec force et sérénité pour lui indiquer que vous renoncez au suivi de son dossier et que dorénavant c’est Xavier qui le suivra en direct.

Votre scénario de vie et l’estime de vous même sont entre vos mains, souhaitez-vous que ces situations tragiques pèsent dessus ou souhaitez vous avoir l’esprit clair pour continuer d’avancer efficacement et sereinement en prenant les bonnes dispositions pour l’avenir?

Si vous connaissez des personnes concernées, partagez leur l’article, likez après avoir lu, aidez cet article à aider celles et ceux pour qui je l’ai écrit. Je vous en remercie infiniment.

Pour échanger sur ce sujet plus en détails avec moi, laissez moi un commentaire ou une demande de contact dans les commentaires, je prendrai le temps de répondre à chacune et chacun.

Catherine

Crédit Photo 1 : Inconnu

Crédit Photo 2 : MyCosmetik

Crédit Photo 3 : www.Redbubble.com

#relaxation #détente #confianceensoi #liberté #légèreté #force #émotions #focalisations #intentions #intentioninterne #révolutionintérieure #révolutionpersonnelle #changersavie #sérénité #peur #tristesse #colère #gestiondesémotions #joie #êtresoi #authenticité #boostersonmoral #aimersavie #projetdevie #amourdesoi #estimedesoi #espoir #croyances #developpementpersonnel #libérationdelego #superboy #supergirl #jemerevolutionne