La contagion émotionnelle

Dans cette lettre, je vous partage un de mes court métrages préféré pour illustrer la contagion émotionnelle.


Je félicite l'auteure, Maylis de Poncins qui a fait un travail remarquable qui se suffit à lui même pour illustrer les méfaits ou les bienfaits de la contagion émotionnelle. Regardez jusqu'au bout et on parle après de l'utilité de prendre conscience de cela.




Aviez-vous réalisé à quel point vous-êtes contagieux ?


Aviez-vous réalisé à quel point les autres peuvent être aussi contagieux ?


Je parle des émotions.


Les émotions, et oui c'est contagieux !!!!!


Maintenant qu'on s'est dit ça, on va quand même pas vivre tous isolés les uns des autres pour pas se contaminer.


En plus quand on fait ça, vous le savez maintenant, l'émotion peut grandir.


Et la peur qui grandit n'est pas toujours bonne conseillère. Elle l'est parfois quand nous sommes face à un danger bien réel, comme un lion qui veut nous dévorer, dans ce cas c'est utile d'avoir peur pour fuir.


Elle l'est moins quand elle nous empêche de faire un pique nique dans l'herbe ou à la campagne parce qu'on devient fou quand on voit une fourmi ou une petite araignée.


Dans le film, on voit comme la colère passe d'une personne à l'autre. Ensuite, si quelqu'un vous demande pourquoi vous êtes en colère, qu'allez-vous répondre ? J'ai croisé une autre personne en colère et je l'ai attrapé !


A quoi ça sert de prendre conscience de la contamination émotionnelle ?


- Je réalise que les émotions que je vis ne m'appartiennent pas toujours

- Je réalise que je peux contaminer mes enfants ou ma famille ou mes amis

- Je réalise que finalement prendre en compte mes émotions (surtout celles qui sont désagréables), ça peut être une bonne idée pour savoir comment les réduire ou en faire quelque chose d'utile qui ne contamine pas.

- Je réalise que si je me connecte plus à la joie, à l'amour, je peux aussi être contagieux de bonheur !!!!!!!!!!!

Vous allez me dire "quand je suis sous le coup de mes émotions fortes c'est pas si simple de décider de basculer dans la joie." Je vous l'accorde, c'est pas simple et en même temps c'est possible avec un peu de connaissances sur les émotions.


Ce qu'il est indispensable de savoir :


Une émotion désagréable du type colère, tristesse, peur ou un état de stress commence à se réduire quand j'arrête d'essayer d'aller contre et que je commence à accepter ou accueillir mon émotion.


Par exemple quand je suis en colère, dès que j’admets à voix haute que je suis en colère je commence à être moins en colère. "Ok je suis en colère et j'ai le droit d'être en colère dans cette situation"


Ça suffit pas complètement et en même temps c'est déjà un début pour soi et les autres et déjà ça permet de redonner leur légitimité à nos émotions. Elles deviennent disproportionnées quand nous les renions.


Donc, maintenant que votre émotion est légitime, il est important de reconnaitre que votre émotion se manifeste physiquement en vous, et commencer à prendre quelques minutes pour accueillir ses manifestations.(Pour en savoir plus, lisez sur le site mes explications sur CLEEN)


Je pratique et enseigne cette technique de régulation émotionnelle qui consiste à observer les manifestations

physiques d'une émotion depuis plusieurs années maintenant jusqu'au calme. Je suis toujours aussi bluffée de la disparition de l'empreinte émotionnelle (émotion disproportionnée ou pas adaptée) avec cette simple technique quand on accepte d'attendre quelques minutes en observant simplement les sensations sans revenir dans les pensées.


Bien sur vous aurez toujours des émotions. L'émotion disproportionnée, elle, ne reviendra pas quand l'empreinte émotionnelle est libérée.


En bonus, quand on fait ça avec toutes les émotions, on ne crée plus d'empreintes. Et plus on le fait plus ça va vite !


Maintenant que vous savez comment réduire le négatif émotionnel, il ne vous reste qu'à décider d'avoir un autre état d'esprit, celui que vous voulez consciemment transmettre autour de vous.


Pour cela vous pouvez commencez par prendre l'habitude de vous réjouir chaque jour de toutes les choses positives de votre journée, y compris celles qui vous semblent petites.


Cela permet de commencer à prendre l'habitude de se réjouir et forcément dans cet état positif, vous pourrez être contagieux de bonheur et vous verrez que vous serez moins affecté par les émotions désagréables des autres !


A vous de jouer :-)


A bientôt pour en parler,


Catherine